{{recommendedBannerText}}

Spacer
{{recommendedRegLangFull}}
bannière d’en-tête – compresseur d’air lubrifié à l’huile

Technologie des compresseurs d’air lubrifiés

Compresseurs lubrifiés


Les compresseurs lubrifiés nécessitent de l’huile pour assurer correctement le processus de production. Fiables et efficaces, ils peuvent être associés à un vaste éventail d’outils et d’accessoires pneumatiques afin de maximiser la rentabilité et de créer une installation qui vous convient. Différents types de compresseurs lubrifiés sont disponibles : à lobes, à vis, à anneau liquide, à spirales ou encore à palettes.


L’huile peut être éliminée ultérieurement de l’air comprimé grâce à un vaste choix d’équipements en aval, tels que des filtres à huile ou des sécheurs. Ainsi, vous évitez toute contamination de l’air, qui peut être nettoyé jusqu’à 0,01 micron. Ce système constitue une excellente solution pour diverses applications industrielles, telles que la production, les travaux de construction, la gestion des déchets, l’exploitation de carrières ou encore le recyclage.



installation de compression à vis lubrifiée à l’huile
paire de vis rotatives pour compresseur d’air
Paire de rotors dans un compresseur à vis

Qu’est-ce qu’un compresseur à vis rotatif ?

Le compresseur à vis est l’un des compresseurs lubrifiés les plus répandus. Il s’agit d’un compresseur à déplacement positif et le principal type de compresseur utilisé actuellement. Les principales pièces de l’élément de compression à vis comprennent des rotors mâle et femelle qui se rapprochent l’un de l’autre à mesure que le volume entre eux et le carter diminue. Le rapport de pression d’une vis dépend de la longueur et du profil de celle-ci ainsi que de la forme de l’orifice de refoulement.

Les deux rotors présentent généralement un profil différent. Les lobes du rotor mâle sont convexes, alors que les orifices du rotor femelle sont concaves. Ainsi, ces deux pièces peuvent s’engrener correctement. Le rotor mâle compte généralement moins de lobes que le rotor femelle. Il tourne donc à une vitesse plus élevée et entraîne le rotor femelle.

L’élément à vis n’est équipé d’aucune soupape et aucune force mécanique n’est exercée pour créer un quelconque déséquilibre. Il peut donc fonctionner à une vitesse d’arbre élevée et allier grand débit et petites dimensions extérieures.



Pièces et fonctions principales d’un compresseur à vis rotatif

Rotors

Situés dans des cylindres de compression, les rotors sont la pièce maîtresse des compresseurs d’air à vis rotatifs. Lorsqu’ils tournent, les rotors capturent de l’air qui est comprimé lors de son passage dans ces composants.

Moteur électrique

Un compresseur nécessite de l’énergie, qui lui est fournie par le moteur. Le moteur est utilisé pour entraîner la rotation du rotor mâle, lequel actionne à son tour le rotor femelle.

Paliers

Les paliers sont utilisés pour assurer le bon positionnement des rotors. Ils se situent aux extrémités des rotors, dont ils garantissent la rotation uniforme et l’équilibre.

Clapets d’aspiration et de refoulement

Ces clapets contrôlent la récupération et l’élimination initiales de gaz du compresseur. Le clapet d’aspiration s’ouvre afin de laisser passer l’air dans le système, tandis que le clapet de refoulement reçoit l’air pressurisé à la fin du processus.



Séparateur d’huile

L’huile doit être retirée de l’air comprimé. Le séparateur permet d’éliminer le plus d’huile possible et de la renvoyer vers le compresseur à des fins de lubrification. L’air est ainsi propre et sans aucune trace d’huile. Visionnez cette vidéo pour en savoir plus sur l’importance des pièces d’origine dans le processus de séparation air/huile pour un compresseur d’air CompAir.

Contrôleur

Ce composant vous permet de contrôler et d’utiliser votre système d’air. Grâce au contrôleur, vous pouvez surveiller les paramètres de fonctionnement de votre système et en garantir le bon fonctionnement.



contrôleur de compresseur Delcos XL
Contrôleur de compresseur à écran tactile Delcos XL

Compresseur lubrifié / sans huile

Dans un compresseur à vis rotatif à injection d’huile, l’huile assure quatre fonctions principales. Elle est injectée dans la chambre de compression pour refroidir la machine, assurer une lubrification appropriée des pièces mobiles, garantir l’étanchéité et favoriser la dissipation du bruit. La soupape thermostatique joue également un rôle majeur dans le maintien d’une température optimale sur une plage de températures ambiantes, puisqu’elle contrôle la quantité d’huile envoyée vers le réfrigérant d’huile ou la dérivation.

Afin de retirer l’huile du produit fini, l’air comprimé s’échappe de l’élément de compression et passe à travers un séparateur d’huile. Une grande partie de l’huile est alors retirée grâce à des changements de vitesse. Des filtres coalescents peuvent ensuite être utilisés pour éliminer davantage d’huile et ainsi obtenir une concentration d’huile d’environ 2 à 5 ppm.

En revanche, un compresseur d’air sans huile n’utilise pas ce corps gras dans les orifices de compression. Les rotors mâle et femelle ne se touchent pas et leurs positions sont maintenues grâce à des pignons de synchronisation lubrifiés situés à l’extérieur de la chambre de compression. Ainsi, l’air sortant du compresseur ne présente aucune trace d’huile. Dans un compresseur sans huile à injection d’eau, l’eau est utilisée à la place de l’huile pour assurer les mêmes fonctions, telles que le refroidissement et la lubrification.

De nombreuses entreprises opteront pour un compresseur d’air sans huile plutôt qu’un compresseur lubrifié afin de profiter d’un air propre.

COMPAIR lubricated screw installation

Conseils d’entretien pour les compresseurs lubrifiés

Utiliser une huile appropriée

Dans un compresseur à vis à injection, l’huile joue un rôle essentiel. Vous devez toujours veiller à choisir une huile adaptée à votre installation. Préservant votre système et garantissant un fonctionnement correct et efficace, l’huile OEM d’origine sera toujours la meilleure solution.

Rechercher les éventuelles fuites d’air ou d’huile

Une fuite dans votre système peut considérablement diminuer son rendement et, à terme, engendrer des coûts financiers. Des enquêtes de détection de fuites peuvent être menées par des ingénieurs spécialisés du service après-vente grâce à une technologie de détection à ultrasons permettant d’identifier rapidement et facilement des fuites dans le système.

Vérifier régulièrement l’élément de compression

S’il est correctement entretenu, votre élément de compression présente généralement une durée de vie d’environ 44 000 heures. Une surchauffe, une faible lubrification, de la condensation ou de la corrosion peuvent endommager l’élément de compression et provoquer une défaillance ou une panne. Un contrôle régulier de l’élément de compression vous permet d’identifier et de résoudre rapidement un éventuel problème.

Vérifier régulièrement les flexibles

Contrôlez régulièrement vos flexibles afin de vérifier qu’ils ne sont pas fissurés ou corrodés. Autrement, une fuite peut survenir, diminuant ainsi votre rendement énergétique et engendrant, à terme, des coûts financiers.

Éliminer la condensation des réservoirs d’air comprimé

Purgez régulièrement vos réservoirs d’air afin de les nettoyer et de garantir un fonctionnement correct. La formation d’humidité peut avoir un effet néfaste sur votre débit d’air comprimé.

Vérifier et changer les filtres à air

Si votre filtre à air ne fonctionne pas correctement, il risque de laisser entrer des particules de saleté et de poussière provenant de l’extérieur. Votre compresseur aura alors plus de difficultés pour aspirer l’air. Si vous constatez la présence de poussière, pensez à remplacer votre filtre à air.

Visionnez cette vidéo pour observer un élément de compression en pleine action.



fr-FR